Un focus sur l’histoire des Poules d'Essai

02 mai 2016

La première édition des Poules d'Essai en France a été inaugurée en 1840 sur le Champ-de-Mars avec une épreuve ouverte aux poulains et aux pouliches, ces dernières bénéficiant d'une décharge. Gyges, appartenant au Duc d'Orléans, ouvrira le palmarès de l'épreuve au terme des 2.000 mètres de course. Ce sera cependant l'année suivante que sera considérée la véritable première édition des Poules d'Essai, lorsque la distance sera ramenée à 1.500 mètres. C'est la pouliche Fiametta qui s'imposera cette fois pour les couleurs d'Auguste Lupin. Ce sera à partir de 1883 que respectivement les Poules d'Essai des Poulains et les Poules d'Essai des Pouliches se disputeront.

L'épreuve a pour étymologie le nom « Poule » en référence à l'allocation versée. Elle correspondait au pot commun de la totalité des engagements dont la souscription était obligatoire à l'année de naissance du poulain. Le montant était alors reversé partiellement ou en totalité au trio gagnant de la course.  

Les Poules d'Essai seront disputées au Champ-de-Mars jusqu'en 1987, année où les partants emprunteront pour la première fois la grande piste de l'hippodrome de Longchamp, créé sous l'impulsion du préfet de Paris Georges-Eugène Haussmann. Exceptionnellement en 2016, l'épreuve se déroulera à Deauville en raison des travaux du Nouveau Longchamp.

L'équivalent outre-manche est connu sous le nom des « 2.000 Guineas » depuis 1809 à Newmarket, un nom qui faisait référence au montant de l'allocation promise au vainqueur. L'épreuve réservée aux pouliches verra le jour en 1814 sous le nom des « 1.000 Guineas ».

En Irlande, les « Irish Guineas » ont été inauguré en 1921 pour les poulains et pouliches et en 1922 pour les pouliches uniquement. La talentueuse Triptych est d'ailleurs la seule pouliche à s'être imposée face aux poulains dans cette épreuve.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans Jour De Galop en cliquant ici. 

Partager cet article :

← Retour à la liste