Une nouvelle écurie dédiée aux Australiens!

24 février 2014

Depuis plusieurs années, les autraliens manifestent un intérêt croissant pour les courses françaises, à la fois pour y courir des chevaux acquis à Deauville mais aussi pour y dénicher un futur lauréat de Melbourne Cup. OTI Racing en est un très bon exemple puisque ce syndicat a été le premier à faire courir des chevaux en France, notamment avec André Fabre et John Hammond, avant de les exporter en Australie pour y poursuivre leur carrière. Fort de ce double constat, Laurent Benoit (fondateur de l'agence de courtage Broadhurst Agency) a décidé de lancer en 2014, avec le concours d'ARQANA Racing Club, le « Aussies in France Racing Club », la première écurie de groupe exclusivement dédiée aux australiens.


Le syndicat offre l'opportunité de faire courir en France des chevaux confiés au maître-entraîneur Alain de Royer Dupré, et par la même occasion, de façonner de futurs Cup prospects qui pourront s'illustrer sur le sol australien après un début de carrière en France. Outre son aspect sportif, le syndicat permettra aussi à ce public australien de découvrir de l'intérieur les courses, l'entraînement et l'élevage en France ; un package absolument unique.


« Aussies in France Racing Club » est une écurie de 40 parts pour un effectif de 6 chevaux qui seront acquis lors de la Breeze Up et des ventes de yearlings ARQANA. Le prix de chaque part est fixé à 25.900€ (soit environ AUS$40,000), ce qui couvre l'ensemble des frais d'exploitation de l'écurie (achats des chevaux, frais de pension, etc.) sur sa durée de vie (2 ans et demi).


Une équipe taillée pour le succès de ce syndicat unique en son genre
L'équipe est composée de professionnels reconnus et qui ont su développer une fine connaissance des marchés français et australien.
L'entraîneur, Alain de Royer Dupré, est un véritable orfèvre qui a façonné les champions Zarkava, Dalakhani, Darshaan, Darjina, Pride ou encore Chicquita. Outre son palmarès riche de plus de 80 succès au niveau Gr1, Alain de Royer Dupré s'est fait un nom en Australie en sellant Americain, vainqueur de la 150ème édition de la mythique Melbourne Cup mais aussi Shahwardi, un ex Aga Khan, vainqueur de Stakes à Caulfield.
Le courtier français Laurent Benoît (Broadhurst Agency) a quant à lui développé une solide connaissance du marché australien, de ses acteurs et de leurs besoins depuis 10 ans. Associé à la formidable aventure d'Americain, il a également fait l'acquisition de Puissance de Lune, auteur d'une belle carrière en Australie depuis. Il a enfin acheté plusieurs yearlings en France pour le compte de propriétaires australiens. Laurent Benoit sera responsable de l'achat des chevaux pour le compte du syndicat et du suivi de leur carrière de course, aux côtés d'Alain de Royer Dupré.


ARQANA Racing Club, un allié de choix pour concrétiser ce projet

ARQANA Racing Club va apporter son savoir-faire aux professionnels français et aux copropriétaires australiens pour rendre cette initiative possible et offrir un service de haut niveau. Concrètement, l'aide va se matérialiser de la manière suivante :
- Le concours de ses relais australiens : Damon Gabbedy tout d'abord, qui est le représentant officiel d'ARQANA dans l'hémisphère Sud depuis 2009. Il sera épaulé par Su-Ann Khaw, consultante media et racing manager, qui connaît très bien les courses australiennes et françaises. Tous deux seront les points de contact privilégiés des clients australiens.
- Le partage de son expérience juridique puisqu'ARQANA Racing Club a déjà lancé avec succès une première écurie en 2013.
- La mise à disposition de sa plateforme internet qui permettra aux copropriétaires d'accéder en ligne à toutes les informations relatives aux chevaux de l'écurie (rapports d'entraînement avec photos et vidéos, engagements, partants, résultats de courses et diffusion des courses en direct).

Au sujet de « Aussies in France » Racing Club, Laurent Benoît explique :
« Les succès récents des chevaux français en Australie n'ont fait que fortifier les liens déjà existants entre les deux pays. Les investisseurs australiens se sont naturellement tournés, avec curiosité, vers notre système d'exploitation pour tenter de mieux en comprendre les tenants et aboutissants.
Et si aujourd'hui la demande australienne s'exprime surtout sur les chevaux à l'entrainement qui peuvent faire l'objet d'offres conséquentes pour poursuivre leur carrière dans l'hemisphère Sud, il n'est plus exceptionnel de les voir investir sur des sujets beaucoup plus jeunes pour les exploiter en France. C'est cette nouvelle tendance arrivée à maturité qui nous a a permis d'imaginer, en synergie avec ARQANA, un racing club pour toucher des nouveaux sportsmen australiens motivés par la découverte de notre système de courses. La logique du syndicat sera donc d'investir sur des sujets jeunes et neufs (yearlings & 2ans breeze up) à exploiter dans un premier temps en France et dans un deuxième temps en Australie si leur qualité et leur aptitude les y autorisent. Le choix de l'entraineur s'est naturellement et symboliquement tourné vers Alain de Royer Dupré, premier entraineur français à avoir gagné la Melbourne Cup et basé à Chantilly. ARQANA, outre sa capacité à vendre chaque année des bons chevaux à tous les prix et dans toutes ses ventes, nous donnera un appui fort en communication et en logistique aussi bien en Australie grâce à ses correspondants ainsi qu'en France avec son expérience en matière de « racing club »
.


Représentant ARQANA Racing Club, Olivier Delloye, Directeur Général d'ARQANA, ajoute :
« ARQANA Racing Club fut créé en 2013 avec l'ambition de recruter de nouveaux propriétaires, d'où qu'ils viennent. Nous sommes allés au bout de ce concept en créant une première écuire en 2013 (Vendôme Racing Club) qui compte 28 porteurs de part, dont les trois-quart n'avaient jamais possédé le moindre cheval jusque là ! Parallèlement à cet effort de prospection, nous sommes ravis de soutenir d'autres initiatives individuelles comme ce Racing Club dédié aux australiens. Nous ferons bénéficier notre partenaire de notre savoir-faire, nos moyens et nos outils pour en assurer le succès. J'espère que cette initiative ne sera pas un cas isolé puisqu'ARQANA Racing Club est prêt à aider tous ceux qui ont un projet similaire et recherchent du soutien pour le concrétiser.»

>> Retrouvez le PDF

Partager cet article :

← Retour à la liste